Début Societe Visite du président Macron à Kiev

Visite du président Macron à Kiev

6 minutes lues
0

Au lendemain de la rencontre entre Vladimir Poutine et Emmanuel Macron, le ministère russe de la Défense a annoncé, mardi, l’envoi de six navires de guerre en mer Noire pour participer à des manœuvres militaires. Depuis Kiev, le président français a jugé qu’il y a des « solutions concrètes » pour aboutir à une fin de crise. Suivez en direct les derniers développements.

Après avoir mené des consultations à Moscou et Kiev visant à dénouer la crise autour de l’Ukraine, le président Emmanuel Macron est arrivé à Berlin pour des entretiens avec le chancelier allemand Olaf Scholz, qui revient lui-même de Washington où la crise ukrainienne figurait au programme des discussions avec Joe Biden.

Emmanuel Macron a déclaré que le président Volodimir Zelenski avait réaffirmé la volonté de l’Ukraine de respecter les accords de Minsk, lors d’une conférence de presse, à Kiev, aux côtés de son homologue ukrainien. La Russie du président Vladimir Poutine s’est également « réengagée à respecter les accords de Minsk », a précisé le chef d’État français. Il a également assuré voir des « solutions concrètes [à la crise] », affirmant avoir reçu des gages de Vladimir Poutine pour qu’il n’y ait pas d' »escalade » supplémentaire.

Le président français est arrivé à Kiev, où il a été accueilli, à la mi-journée, par son homologue Volodymyr Zelensky.

Emmanuel Macron a assuré avoir « obtenu » quelques avancées lors de ses discussions avec Vladimir Poutine. « Il s’agissait pour moi de bloquer le jeu pour empêcher une escalade et ouvrir des perspectives nouvelles (…) Cet objectif pour moi est rempli », a-t-il déclaré aux journalistes dans l’avion l’emmenant de Moscou à Kiev pour y rencontrer le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, dont le pays est confronté à un déploiement massif de soldats russes à ses frontières.

Le Kremlin indique que les troupes russes retourneront en Russie après les manœuvres en Biélorussie. Vladimir Poutine n’a cependant fourni aucun calendrier précis à Emmanuel Macron.

Le Kremlin a déclaré mardi que les informations de presse selon lesquelles le président russe Vladimir Poutine se serait engagé auprès de son homologue français Emmanuel Macron à ne pas prendre pour l’instant de nouvelles initiatives militaires près de l’Ukraine ne sont « pas exactes ».

Six navires de guerre russes se dirigent vers la mer Noire, où ils vont participer à des manœuvres militaires, rapporte l’agence Interfax, en citant le ministère de la Défense sur fond de tensions avec l’Ukraine. Ces navires arrivent de Méditerranée pour des exercices programmés de longue date, précise le ministère, qui avait annoncé le mois dernier que l’ensemble de ses flottes du Pacifique et de l’Atlantique participeraient à des manœuvres en janvier-février.

Le président russe, Vladimir Poutine, s’est engagé pendant son entretien avec son homologue français, Emmanuel Macron, à s’abstenir de lancer dans l’immédiat de nouvelles manœuvres militaires près de l’Ukraine afin de favoriser une possible désescalade, a déclaré un membre de la délégation française.

Selon ce responsable, qui s’exprimait sous le sceau de l’anonymat, le dirigeant russe a aussi promis que les troupes russes envoyées en Biélorussie pour des exercices militaires conjoints près de la frontière ukrainienne rentreraient ensuite en Russie.

Charger plus par factomedic
Charger plus dans Societe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vérifiez également

Le ministère de la Justice enquête sur les dépenses de campagne de Macron

Le parquet français a ouvert une enquête sur les dépenses de campagne du président Macron.…