Début Societe Visée par Mélenchon, Belloubet en a « assez de tous ces soupçons qui pèsent sur l’indépendance de la justice »

Visée par Mélenchon, Belloubet en a « assez de tous ces soupçons qui pèsent sur l’indépendance de la justice »

5 minutes lues
0

Nicole Belloubet a répondu lundi à Jean-Luc Mélenchon sur BFMTV. Elle a dit en avoir assez « de tous ces soupçons qui pèsent sur l’indépendance de la justice ».

La ministre de la Justice Nicole Belloubet se rebiffe. Interrogé lundi soir sur BFMTV, elle a haussé le ton contre Jean-Luc Mélenchon. « J’en ai assez de tous ces soupçons qui pèsent sur l’indépendance de la justice », a-t-elle lancé. Elle a affirmé avoir été « évidemment avisée de la perquisition [chez Jean-Luc Mélenchon] lorsqu’elle avait commencé », mais « en aucun cas » avant qu’elle n’ait lieu. Mardi, Jean-Luc Mélenchon avait personnellement mis en cause la Garde des Sceaux après la perquisition de son domicile. « Monsieur Macron est un petit personnage, et sa bande de ministres est de la même nature. Madame Belloubet, Garde des Sceaux, vous devriez avoir honte de ce que vous êtes en train de me faire », avait-il clamé. « Vous m’avez connu comme votre ministre, vous m’avez connu autrefois comme votre ami, et ce que vous êtes en train de faire est une honte. »

Il avait ensuite ajouté : « Ça suffit, monsieur Macron! Ceci est encore une république et une démocratie. Je ne suis pas un passant dans la rue : je suis le président d’un groupe parlementaire! »

Le leader de la France Insoumise multiplie depuis une semaine les déclarations mettant en cause une opération politique contre lui et sa formation, et accusant la justice et des médias de collusion avec le pouvoir. Jean-Luc Mélenchon a ainsi assuré lundi, dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, que la France insoumise n’était en guerre « ni contre les médias, ni contre la justice, ni contre la police », mais qu' »une partie » de ces trois corporations étaient « en guerre » contre La France insoumise dans le sillage du gouvernement.

« Tout cela n’est pas digne », a-t-il accusé. « C’est de l’indignité voulue pour salir, pour faire craquer, pour abaisser les gens, les humilier autant qu’on peut parce que enfin, toute la caste hurle de joie. »

La conseillère en communication Sophia Chikirou, proche de Jean-Luc Mélenchon, a elle de nouveau été entendue lundi dans le cadre de l’enquête sur les comptes de la campagne présidentielle de la France insoumise. Sophia Chikirou « n’a rien à se reprocher, donc rien à cacher », a affirmé à l’AFP son avocat, Me David Marais, au sujet de cette audition libre entamée vendredi matin dans les locaux de la police anticorruption (Oclciff).

Charger plus par factodocteur
Charger plus dans Societe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vérifiez également

Le grand incendie de forêt en France se poursuit, 1500 pompiers combattent le feu

L’important incendie de forêt qui s’est déclaré mardi dans le sud de la France…