Début Societe La France veut vacciner contre la grippe aviaire d’ici fin 2023

La France veut vacciner contre la grippe aviaire d’ici fin 2023

2 minutes lues
0

La France veut commencer à vacciner contre la grippe aviaire à l’automne de l’année prochaine. Aux Pays-Bas, il devrait être clair en février si la vaccination contre la grippe aviaire est une option viable.

La France va intensifier ses activités pour développer un vaccin contre la grippe aviaire hautement pathogène. Le ministre de l’Agriculture Marc Fesneau souhaite commencer la vaccination à l’automne de l’année prochaine  » à condition que toutes les conditions soient remplies. »

Expériences sur la vaccination contre la grippe aviaire

En mai, l’UE a accepté, à l’initiative de la France, de développer davantage une stratégie de vaccination contre la grippe aviaire. Dans ce contexte, la France, les Pays-Bas, la Hongrie et l’Italie ont mené des expériences sur la vaccination. La France teste deux vaccins dans le Sud – ouest, la zone de concentration de l’élevage de canards.

La situation autour de l’Influenza aviaire hautement pathogène se détériore à nouveau rapidement en France, selon le ministère. La France a déjà connu quelques épidémies majeures ces dernières années, dont celle de 2021 – ’22 a été la plus grave avec 21 millions d’animaux abattus. “Après une pause saisonnière qui a duré peu de temps pour les élevages, il y a eu une nouvelle vague d’infections depuis octobre. Au 20 décembre, 217 infections ont été confirmées dans les élevages professionnels de volailles”, rapporte le ministère français de l’Agriculture.

Charger plus par factomedic
Charger plus dans Societe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vérifiez également

La mise en place de la gratuité des premiers mètres cubes d’eau par René Revol, Vice-Président de LFI pour l’eau à Montpellier Méditerranée Métropole

L’eau est notre bien commun. Il faut la préserver. Dans le même temps, près de 500 000 per…