Début Societe La France a à juste titre du mal avec le « burkini »

La France a à juste titre du mal avec le « burkini »

15 minutes lues
0

L’ong woke-Islamist Alliance Citoyenne met tellement en avant le burkini avec l’intention que l’on s’habitue à l’image des femmes couvertes dans les piscines et sur les terrains de football. Ainsi, la pression sur les entreprises et le gouvernement pour autoriser le foulard partout augmente.

La France est-elle obsédée par tout ce qui concerne le foulard, les bourquinis et autres formes de couvre-chef pour femmes? Blâmez le pays pour cela. Et le plus souvent, les plaintes viennent d’un angle progressif.

Cette fois, c’est la Britannique Arwa Mahdawi, chroniqueuse pour The Guardian, qui est en colère. ‘Les Français sont obsédés (OBSÉDÉS!) en débattant de la question des maillots de bain appropriés », a-t-elle écrit. « Et cela devient très grinçant.’

Mahdawi donne même à Paris un trophée « do normal », un prix autodidacte pour celui qui s’occupe d’affaires futiles alors que le monde est en feu.

Le fait que les Français soient si voilés est le résultat de leur islamophobie profonde, elle en est sûre. « Si vous ne supportez pas une jambe couverte, c’est votre problème, pas celui de l’islam. »

Qu’est-ce qui a exactement déclenché la colère de Mahdawi? Le Conseil d’État, le Conseil d’État français. La ville de Grenoble n’autorise pas le burkini dans les piscines municipales.

Pour faire place au maillot de bain intégral, la Mairie de Grenoble avait adapté le code vestimentaire. La disposition fixant la durée de la « durée correcte » a été supprimée. Le ministre de l’Intérieur – Gérald Darmanin – s’y est alors opposé et a eu raison.

Et puis encore, la Cour suprême. Il estime que l’intervention à Grenoble répond à une demande religieuse. Non pas que cette exigence soit explicite. Mais l’intervention dans la réglementation ne visait évidemment qu’à satisfaire un groupe d’utilisateurs. Les porteurs d’un burkini. Ainsi, conclut le conseil, les visiteurs ne sont plus traités sur un pied d’égalité et la neutralité du service public n’est plus garantie.

Certes, ce raisonnement fait une impression quelque peu recherchée. Jusqu’à récemment, il était de coutume que toute personne travaillant dans la fonction publique soit tenue d’avoir une neutralité idéologique et politique dans l’exercice d’une fonction publique. Mais cette exigence ne s’applique pas à ceux qui utilisent ces services.

C’est pourquoi un enseignant en France ne peut pas enseigner avec un foulard, mais les mères avec un foulard n’ont pas à l’enlever à l’école, bien sûr.

Que le Conseil d’Etat en arrive à ce verdict est dû à une loi votée en août dernier, la  » loi de renforcement des principes républicains. »Avec cet instrument, initialement appelé « loi contre le séparatisme islamique », le concept de neutralité a été encore plus étendu.

L’idée derrière cela est que la République française devrait être plus affirmée contre les islamistes qui profitent des faiblesses de la société ouverte pour la saper.

Mais ces femmes qui portent un burkini ne veulent-elles pas simplement nager comme tout le monde? Ils n’ont pas l’air très subversifs, c’est vrai. Mais les apparences sont trompeuses ici. Car derrière l’offensive grenobloise, il n’y a pas de résistance spontanée de musulmans au hasard contre les fondamentalistes laïques. Le lobby ne vient pas d’en bas, mais est entre les mains d’un groupe d’action appelé Alliance Citoyenne.

Alliance Citoyenne est une petite ONG qui a été fondée en 2012 par quelques anciens étudiants très à gauche de l’Institut de sciences politiques de Grenoble. L’organisation fonctionne sur le principe de l’organisation communautaire.

C’est une méthode de travail social activiste venue des États-Unis. Il s’agit d’accompagner les minorités des quartiers défavorisés dans leur émancipation, dans leur autonomisation, pour ainsi dire.

En pratique, l’essentiel est qu’Alliance Citoyenne crée des problèmes qui ne sont pas ou peu là. Un document interne l’admet également en termes quelque peu voilés. « Nous avons aidé les dirigeants-des habitants du quartier recrutés par Alliance Citoyenne, KJ-à cartographier les conflits cachés derrière la colère dans les quartiers », indique le communiqué.

En 2019, Alliance Citoyenne-qui a été financée entre autres par l’Open Society de George Soros et la Commission européenne – a décidé de se plonger dans le burkini. Les employés ont appelé de partout à la recherche de femmes prêtes à défendre la cause du maillot de bain. Ce groupe a reçu un cours de vapeur pour passer à l’action.

La figure de proue de l’action était initialement un Taous Hammouti. Mais on n’a pas beaucoup entendu parler d’elle ces derniers temps depuis qu’un message a été vu sur sa page Facebook en 2015. « Charlie Hebdo a été le premier à appuyer sur la gâchette », a-t-il déclaré.

En région parisienne, Alliance Citoyenne a fait de même avec une équipe de football entièrement composée de filles voilées. Ces pantalons hijab tentent de forcer la Fédération Française de Football FFF à autoriser le foulard dans les compétitions officielles, ce que la FIFA autorise depuis longtemps.

Les joueurs-dont plusieurs n’ont jamais joué au football – ont cette fois été recrutés sur les réseaux sociaux. Le New York Times, un autre journal qui est toujours à la pointe de l’enseignement de la France sur le racisme et la discrimination, en a fait un tabac en avril.

Mais le NYT est resté muet sur le rôle et les méthodes de travail de l’Alliance Citoyenne.

L’ONG est un bon exemple de ce que l’expert américain en extrémisme Lorenzo Vidino a appelé « L’islamisme réveillé ».
Ne poussez pas les hommes barbus en avant mais les femmes

Les islamistes d’aujourd’hui savent très bien qu’avec des hommes barbus qui crient et brûlent des livres comme au temps des versets diaboliques de Salman Rushdie, il ne faut pas compter sur beaucoup d’enthousiasme. La génération actuelle, née et élevée ici, fonctionne différemment.

Plus subtil surtout. Par exemple, il est beaucoup plus efficace pour la bonne cause de présenter non pas des hommes, mais des femmes avec des plaintes de discrimination.

Inversement, l’islamisme correspond parfaitement à la tendance de la gauche à tenir l’homme blanc responsable de presque toute la misère de la planète et à chasser le « blanc ». Car cette idéologie qui a émergé dans la première moitié du siècle dernier s’est opposée au colonialisme et a continué à blâmer l’Occident pour la plupart des problèmes des pays islamiques même après cela.

Le nombre de femmes qui veulent nager ou jouer au football complètement couvertes n’est pas grand. Le fait qu’Alliance Citoyenne fasse un si grand point a des raisons stratégiques.

Selon Naëm Filji, un travailleur social grenoblois d’origine tunisienne qui suit de près les développements sur son blog, les forces de frappe d’Alliance Citoyenne visent un effet domino. L’idée est qu’on s’habitue à l’image des femmes couvertes dans les piscines et sur les terrains de football. Et si nous cessons de nous inquiéter de ce que Fuji appelle la pire forme de sexisme, alors la pression sur les entreprises et le gouvernement pour autoriser le foulard partout augmentera.

La visibilité crée la norme, c’est la stratégie.

Charger plus par factomedic
Charger plus dans Societe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vérifiez également

Enfin, un ennemi à la hauteur d’Élisabeth Borne : les punaises de lit à Paris !

La France est aux prises avec des punaises de lit. Surtout à Paris, ces insectes se manife…