Début Societe Emmanuel Macron promet à la France ‘un milliard de nouveaux arbres’

Emmanuel Macron promet à la France ‘un milliard de nouveaux arbres’

8 minutes lues
0

D’ici la fin de cette décennie, la France plantera un milliard d’arbres. La mesure devrait garantir qu’une plus grande quantité de dioxyde de carbone peut être stockée et devrait également protéger la conservation de la biodiversité. C’est ce qu’a annoncé le président français Emmanuel Macron lors de la réception d’une délégation de pompiers qui ont combattu les violents incendies de forêt dans le pays l’été dernier.

Les nouvelles plantations représenteraient environ 10% de la superficie forestière totale du pays. Les incendies ont détruit 72 000 hectares de forêt en France l’été dernier. C’est six fois plus que la moyenne enregistrée au cours de la dernière décennie.

Emmanuel Macron a précisé que l’objectif d’un milliard de nouveaux arbres d’ici la fin de cette décennie était parfaitement réalisable. Le président a promis que le financement du gouvernement sera organisé pour pouvoir atteindre l’objectif. Dans le même temps, il a dit espérer pouvoir compter sur une large mobilisation dans l’ensemble de la société française.

« Nos forêts sont menacées de toutes parts par le changement climatique », a déclaré Macron. « Si aucune mesure n’est prise, tout le pays risque d’être confronté à un climat que l’on retrouve actuellement dans le sud de l’Espagne ou dans les régions françaises atlantiques ou provençales.”

« Il ne faut pas oublier que les forêts ont une fonction clé dans la protection de la biodiversité et le stockage du dioxyde de carbone. Mais ils sont aussi une source d’énergie et une matière première pour l’industrie de la construction.”

Emmanuel Macron a ajouté qu’un choix sera fait ultérieurement sur les types d’arbres qui pourront être plantés. “C’est crucial”, a déclaré le président français. « Après tout, les arbres doivent résister au changement climatique à long terme.”

Sur le continent français, les forêts couvrent une superficie de 17,1 millions d’hectares. Les forêts couvrent 31% du territoire français. Depuis le milieu des années quatre-vingt du siècle dernier, selon les calculs de l’Institut National de l’information Géographique et Forestière (IGN), les surfaces forestières françaises ont augmenté de 2,9 millions d’hectares.

Macron a également déclaré qu’un budget de 150 millions d’euros serait mis à disposition chaque année pour lutter contre les incendies. La flotte française d’avions de lutte contre l’incendie sera également élargie. Un montant de 250 millions d’euros serait consacré à l’achat de quatre avions de lutte contre l’incendie supplémentaires. Cela permettrait à la France de compter à l’avenir sur une flotte de seize avions de lutte contre l’incendie.

Il y a deux ans, le gouvernement français a annoncé un plan visant à planter 50 millions d’arbres dans les forêts françaises. Un investissement de près de 200 millions d’euros a été évoqué. Ce plan visait déjà à lutter contre les conséquences du réchauffement climatique et les dommages causés par les scolytes, qui, après tout, forent des trous dans les arbres affaiblis par la sécheresse.

Cependant, selon certains partis, les plans de Macron sont irréalistes. “Il est impossible de planter un milliard d’arbres sur cette période”, a souligné Patrice Martin, Secrétaire national du Snupfen Solidaires, le plus grand syndicat français de sapeurs-pompiers.

“Les plans sont irréalisables en termes humains et techniques. Après tout, il faut des gens pour planter les arbres et préparer et entretenir la terre. De plus, les graines doivent d’abord être collectées, les jeunes plants doivent être cultivés et replantés plus tard.”

La Fédération des forestiers, quant à elle, a répondu positivement à l’annonce du président. “Le président a clairement indiqué que l’Etat ne reculerait pas et que le reboisement serait financé », a souligné Antoine d’amécourt, président de Fransylva, la Fédération des syndicats forestiers privés.

« Essentiellement, il n’y aura pas de nouvelles espèces, mais nous renouvellerons une forêt qui souffre du changement climatique. L’industrie, qui demande plus de résineux pour fabriquer du bois, doit également s’adapter et apprendre à utiliser tous les types de bois.”

Charger plus par factomedic
Charger plus dans Societe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vérifiez également

Le ministère de la Justice enquête sur les dépenses de campagne de Macron

Le parquet français a ouvert une enquête sur les dépenses de campagne du président Macron.…