Début Societe Des centaines d’arrestations après les émeutes françaises sur les régimes de retraite

Des centaines d’arrestations après les émeutes françaises sur les régimes de retraite

3 minutes lues
0

À Paris, plus de deux cents personnes ont été arrêtées la nuit dernière après que des émeutes ont éclaté au sujet des régimes de retraite du gouvernement. Plus tôt dans la journée, les parlementaires ont spontanément commencé à chanter l’hymne national parce qu’eux aussi étaient en colère: ils ne sont pas d’accord pour dire que le gouvernement fait passer l’augmentation de l’âge de la retraite sans consentement.

En France, les gens sont descendus dans la rue hier pour exprimer leur mécontentement. À Paris, des manifestants ont érigé des barricades et y ont mis le feu.

À Paris, la police a tiré des balles en caoutchouc et déployé des gaz lacrymogènes et des canons à eau sur la place de la Concorde, où des milliers de manifestants s’étaient rassemblés. Au final, 217 personnes ont été arrêtées, après minuit le calme est revenu.

Regardez les manifestations de masse à Paris ici:

Hier matin, le Sénat français (première chambre) a voté en faveur de la proposition de relever l’âge de la retraite de 62 à 64 ans. Plus tard dans la journée, le Parlement voterait également sur la mesure. Mais juste avant le début de la réunion au Parlement, le Conseil des ministres s’est réuni et la Première ministre française Elisabeth Borne a décidé de sauter le vote.

Cela a été fait en introduisant un article de la Constitution qui a mis le Parlement à l’écart. Cela a donné une scène remarquable.

Charger plus par factomedic
Charger plus dans Societe

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vérifiez également

La France interdit l’utilisation de WhatsApp et Signal sur les téléphones gouvernementaux.

Le Premier ministre français a émis une directive interdisant l’utilisation des appl…