Début Economie Ebusco reçoit une commande de la France pour 76 bus BRT

Ebusco reçoit une commande de la France pour 76 bus BRT

4 minutes lues
0

D’ici la fin de 2023, 28 bus électriques Ebusco de 18 mètres circuleront autour de Rouen, en France. Ebusco rapporte que l’option pour un total de 76 bus a été levée par la Régie des transports en Normandie. Les 48 bus restants seront livrés en 2024 et 2025.

Le contact pour les bus a déjà été mis en place en février de cette année. Plusieurs options étaient incluses dans ce contrat. L’autorité locale des transports a décidé d’alléger toutes les options et d’acheter les 76 bus Ebusco 3.0.

Dans les environs de Rouen en France, les bus sont utilisés pour un système BRT. ” La grande batterie, combinée à un design léger, garantit une faible consommation d’énergie », rapporte Ebusco. “En conséquence, le bus peut atteindre une longue portée. Le bus se prête parfaitement à un système BRT performant.”

« Nous sommes ravis de la confiance de Rouen pour transformer le contrat avec options en commande finale. Nous poursuivrons notre innovation dans la région française et dans toute la France en tant que plus grand marché de bus en Europe. Ebusco et Rouen Normandie continuent de travailler ensemble pour promouvoir les avantages du transport tout électrique en France.”

Ebusco se développe

À Munich, l’Ebusco 3.0 circule déjà. D’autres endroits en Europe suivront bientôt. La société danoise a également déjà reçu des commandes de la Suède pour la variante de 18 mètres de l’Ebusco 3.0. Ebusco construit également des bus pour le marché néerlandais. Connexxion a passé une commande de 39 bus Ebusco 3.0 pour le Gooi et le Vechtstreek. En outre, la société de transport EBS a commandé 31 bus à Ebusco pour la concession de Voorne-Putten et de la région de Haaglanden. Sa livraison est prévue pour fin 2023.

Le constructeur d’autobus de Deurne connaît une croissance rapide; la valeur marchande d’Ebusco est actuellement d’environ 960 millions d’euros. Ebusco a signé 285 contrats d’achat fixes d’autobus électriques l’année dernière. Ce nombre devrait passer à 3 000 bus livrés par an dans les années à venir. L’an dernier, Ebusco a réalisé un chiffre d’affaires de 37 millions d’euros.

Charger plus par factomedic
Charger plus dans Economie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vérifiez également

Fraude fiscale : Pas une affaire pour le gouvernement

On connaît la rengaine : les Français vivraient au-dessus de leurs moyens. C’est ici un « …