Début Economie 250 millions d’euros alloués pour « mettre en valeur la France en tant que pays cycliste »

250 millions d’euros alloués pour « mettre en valeur la France en tant que pays cycliste »

3 minutes lues
0

La Première ministre française Élisabeth Borne annonce 250 millions d’euros d’investissements dans les infrastructures cyclables. Ils s’inscrivent dans une stratégie de long terme pour faire de la France un véritable pays cycliste.

Dans le cadre du » Plan Vélo », 14 000 kilomètres de pistes cyclables ont été ajoutés au cours des dernières années. L’année prochaine, 200 millions d’euros supplémentaires seront consacrés aux infrastructures cyclables, sous la forme de pistes cyclables supplémentaires et d’itinéraires longue distance sûrs pour les cyclistes. En outre, environ 50 millions d’euros seront consacrés à une capacité de stationnement supplémentaire pour les cyclistes, afin que les vélos et les transports en commun puissent être mieux combinés.

Commission interministérielle du cyclisme

Un autre aspect important du plan est d’enseigner à « toute une génération d’enfants du primaire » comment faire du vélo en toute sécurité. Au cours des trois dernières années, quelque 160 000 jeunes enfants ont appris à se déplacer à vélo dans la circulation grâce à cette initiative, explique Borne. Au total, 800 000 enfants devraient recevoir une telle éducation.

Les Jeux Olympiques de 2024 à Paris devraient également servir de « vitrine » pour mettre en valeur la France en tant que pays cycliste, explique Borne.

En outre, il y aura également une Commission interministérielle du vélo, qui se réunira tous les six mois. Dans CE document, les ministres dotés de pouvoirs complémentaires devraient travailler ensemble pour promouvoir le vélo en tant que moyen de transport.

Charger plus par factomedic
Charger plus dans Economie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vérifiez également

OCDE: la croissance de l’économie en 2023 sera encore moindre qu’on ne le pensait auparavant

En raison de la guerre en Ukraine, l’économie de la zone euro l’année prochain…