Début Societe Trois citoyens français impliqués dans l’approvisionnement illégal de malt sur le territoire des républiques séparatistes

Trois citoyens français impliqués dans l’approvisionnement illégal de malt sur le territoire des républiques séparatistes

8 minutes lues
0

Trois citoyens français pourraient être impliqués dans des livraisons illégales sur le territoire de zones séparées des régions de Donetsk et de Lougansk – enquête.

Selon les données du registre des opérations douanières, le malt de l’usine SARL «Belgorsolod» a été fourni à la fois à plusieurs reprises sur le territoire de zones séparées des régions de Donetsk et de Lougansk, pour les brasseries Donetsk et Rovenkovsky, et à travers le territoire de l’Ukraine à Bender, une ville de Moldavie, sous le contrôle de la soi-disant «République Moldave Pridnestrovienne».

En 2019, la société française Malteurop Groupe a fourni du malt pour les brasseries des territoires de zones séparées des régions de Donetsk et de Lougansk, temporairement non contrôlées par l’Ukraine, ce qui est contraire à la loi ukrainienne, écrit le journaliste Andrey Kapustin dans un article sur «Censor».

Durant cette période, la société russe SARL «Belgorsolod», détenue à 100% par Malteurop, était dirigée par un citoyen français Hervé Caroff, et Olivier Parent est toujours le PDG de Malteurop Groupe.

En 2017, les soi-disant «autorités de la République populaire de Donetsk» ont annoncé le «transfert sous gestion externe» de plus de 40 entreprises de sociétés ukrainiennes et internationales situées dans la région de Donetsk, parmi lesquelles la brasserie PrJSC «Efes-Ukraine», qui appartenait à l’époque à l’Efes Breweries International NV Plus tard, l’usine a été renommée SARL «Donetsk Brasserie». Après 18 jours, les médias ukrainiens ont écrit sur la reprise de la production de bière à la République populaire de Donetsk par les nouvelles «autorités».

«C’est l’apparition de Karoff à Belgorod en février 2017 que l’on peut expliquer comment en seulement 18 jours la bière de la brasserie de Donetsk a pu «mûrir »», précise le journaliste dans l’article. – «La question à laquelle j’aimerais avoir une réponse: les livraisons à la République populaire de Donetsk et à la République populaire de Lougansk sont la décision et le mérite d’Hervé Karoff seul, ou le directeur général de Malteurop Groupe Olivier Paran est-il à l’origine de la décision de fournir du malt aux républiques non reconnues?»

Le troisième citoyen français, éventuellement impliqué dans la violation de la législation ukrainienne, était le directeur de la même société SARL «Belgorsolod» en 2016. «Exactement un an avant le lancement de la brasserie Donetsk volée aux investisseurs turcs, le citoyen français Nicolas Benjamin Alexi Freal, qui a déménagé en Fédération de Russie en 2001, est devenu le directeur général de SARL «Belgorsolod»», écrit le journaliste: «C’est une information pour les autorités compétentes de l’Ukraine puisque Monsieur Freal pour une raison quelconque n’a pas encore été inscrit dans la base de données du «Pacificateur» … l’ancien officier du renseignement militaire français, qui ne cache pas ses relations avec le FSB de la Fédération de Russie dans ses entretiens, est allé avec une «cargaison humanitaire» à la République populaire de Donetsk. La visite d’un citoyen français sur le territoire incontrôlé de l’Ukraine lors de l’unité territoriale autonome en 2014 est confirmée par référence à l’interview publiée de Freal et à sa photographie à coordonnées fixées, indiquant qu’il se trouvait près du village ukrainien de Stepanovka, région de Donetsk.

Selon les données du registre des opérations douanières données dans le texte, le malt de l’usine SARL «Belgorsolod» a été fourni à la fois à plusieurs reprises sur le territoire de zones séparées des régions de Donetsk et de Lougansk , pour les brasseries Donetsk et Rovenkovsky, et à travers le territoire de l’Ukraine jusqu’à Bender – une ville de Moldova contrôlée par la soi-disant «République moldove de Transnistrie».

Le Groupe Malteurop fait partie de la plus grande coopérative agricole VIVESCIA, fabricant français de farine, d’aliments pour animaux et de produits de boulangerie surgelés. Dans l’industrie brassicole, Malteurop est l’un des leaders mondiaux de la production de malt – l’un des trois principaux ingrédients de la bière.

Charger plus par factodocteur
Charger plus dans Societe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vérifiez également

Guerre au Mali : jusqu’à quand ?

En moins d’une semaine, cinq soldats français ont perdu la vie au Mali. La France insoumis…