Début Societe Perquisitions : il y a une volonté d’intimidation

Perquisitions : il y a une volonté d’intimidation

1 minutes lues
0

Le mercredi 17 octobre 2018, Jean-Luc Mélenchon était l’invité de Jean-Jacques Bourdin. Il est revenu sur la déclaration d’Emmanuel Macron et a dit sa déception de voir qu’un président aussi jeune n’ait pas pris la mesure de ce qu’il faut faire contre le changement climatique. Il a appelé à transformer l’élection européenne en «référendum anti-Macron».

Jean-Luc Mélenchon est ensuite revenu sur la journée de perquisitions au siège de la France insoumise, du Parti de Gauche et dans le logement individuels de plusieurs insoumis, dont le sien. Il a dénoncé une opération disproportionnée qui coïncidait parfaitement avec l’annonce du nouveau gouvernement et a expliqué qu’il s’agissait d’une opération politique.

Charger plus par factodocteur
Charger plus dans Societe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vérifiez également

Lyon : le superblock, cet îlot « idéal » bientôt expérimenté à la Part-Dieu

Réinventer le fonctionnement de l’îlot urbain en laissant la circulation de transit à l’ex…