Début Societe Notre maison brûle : stop au désengagement de l’État !

Notre maison brûle : stop au désengagement de l’État !

1 minutes lues
0

1 an après la terrible explosion de Lubrizol, la macronie au pouvoir n’a rien appris et l’État continue de se désengager face aux dangers industriels.

La France insoumise est en première ligne sur le sujet à l’Assemblée nationale, en particulier par la voix de sa vice-présidente Mathilde Panot. « Le choc de simplification, c’est Lafarge qui déverse paisiblement du béton dans la Seine. Ce sont les ravages de l’incendie de Lubrizol à Rouen » a-t-elle déclarée en notre nom la semaine dernière.

Dans la même veine, Mathilde Panot a présenté mardi dernier une demande de commission d’enquête sur la gestion et le contrôle des sites de stockage de nitrate d’ammonium signée par tou·tes les député·es de La France insoumise et co-signée par des député·es de 7 groupes différents.

Une mobilisation nationale pour supprimer et remplacer les dangers inutiles que nos gouvernants nous imposent a lieu le 26 septembre.

Charger plus par factodocteur
Charger plus dans Societe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vérifiez également

Quand la boîte aux lettres des députés devient le réceptacle des idées racistes : la République tangue dangereusement !

Hier après-midi, 20 août, j’ai pris connaissance avec stupeur du courriel particulièrement…