Début Societe Nicole Belloubet annonce une série de mesures pour prévenir les féminicides

Nicole Belloubet annonce une série de mesures pour prévenir les féminicides

4 minutes lues
0
0
51

Sur Facebook, Emmanuel Macron a demandé, dimanche 7 juillet, pour les femmes victimes de leur conjoint ou ex-conjoint, alors que Marlène Schiappa a annoncé sur la tenue d’un »Grenelle de la rentrée.

Invitée sur le plateau de BFMTV, Nicole Belloubet a à son tour, s’est référé à plusieurs axes pour arrêter ces féminicides ce que 74 femmes ont été tués depuis le début de l’année.

le ministre de la Justice plaide pour l’extension du dispositif « Téléphone à un grave danger (orientation technique) ». C’est un dispositif d’urgence a été créé en 2013 et couvrant toute la France en 2014 pour la protection des femmes les plus menacées. Il vous permet d’appeler la police en appuyant sur un bouton. Propres de téléphone directement en relation avec l’aide d’un spécialiste qui connaît son dossier et il n’a pas besoin de donner des explications.

« Nous devons les utiliser, ce n’est pas complètement le cas, explique-t-elle. Parce qu’ils s’appellent’Téléphone danger’ grave et donc il y a des hésitations sur la notion de danger, grave, ce qui n’est pas acceptable. »

dès l’automne, la garde des Sceaux veut étendre l’utilisation de bracelets électroniques anti-rapprochement. Il est comme un bracelet électronique classique, cet appareil est connecté à un GPS et permet à la femme risque d’être averti lorsque le conjoint violent de l’approcher.

« Nous disposons à l’heure actuelle, le système ne fonctionne pas très bien parce qu’il est trop limité pour les personnes à qui il est destiné », regrette Nicole Belloubet. Actuellement, ce dispositif ne s’applique qu’après la condamnation, que regrette de nombreuses associations, affirmant que c’est à un éventuel passage en prison que l’homme de la violence est la plus dangereuse. « Ce n’est pas assez, et je vais, donc, avec le soutien des parlementaires, d’adopter le nouveau texte qui permettra d’élargir le dispositif à la condamnation au civil et au pénal ». Ce texte doit être adopté à l’automne », dit le garde des Sceaux.

Charger plus par factomedic
Charger plus dans Societe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vérifiez également

Sécheresse: les mesures de restriction d’eau dans 32 départements

À cause des fortes chaleurs et de la sécheresse, des mesures de restrictions d’eau o…