Début Societe Lyon: pourquoi la Biennale d’art contemporain 2019 s’annonce spectaculaire

Lyon: pourquoi la Biennale d’art contemporain 2019 s’annonce spectaculaire

2 minutes lues
0
1
91

Il faudra attendre le 18 septembre pour découvrir la 15e édition de la Biennale d’art contemporain de Lyon. À un peu moins de quatre mois de son ouverture, voilà ce que l’on sait de cet événement international, qui va se déployer sur 29 000 m², dans les anciennes usines Fagor de Gerland. Monumental.

Les usines Fagor accueillent les Nuits Sonores depuis 2017. À partir de septembre 2019, elles seront aussi le théâtre de la 15e Biennale d’art contemporain de Lyon.   Photo archives Progrès /Pierre AUGROS
Les usines Fagor accueillent les Nuits Sonores depuis 2017. À partir de septembre 2019, elles seront aussi le théâtre de la 15e Biennale d’art contemporain de Lyon.   Photo archives Progrès /Pierre AUGROS
Les commissaires de la 15e édition ont travaillé main dans la main avec l’équipe curatoriale du Palais de Tokyo, plus grand centre d’art contemporain, installé à Paris. Photo Progrès /DR
Les commissaires de la 15e édition ont travaillé main dans la main avec l’équipe curatoriale du Palais de Tokyo, plus grand centre d’art contemporain, installé à Paris. Photo Progrès /DR

Voici les usines Fagor de Gerland. Quatre-vingt-dix pour cent des œuvres seront créées pour ce site gigantesque de 29 000m2. Photo DR
Voici les usines Fagor de Gerland. Quatre-vingt-dix pour cent des œuvres seront créées pour ce site gigantesque de 29 000m2. Photo DR

Nina Chanel Abney, artiste Afro-Américaine née à Chicago, va relooker la façade du Musée d’art contemporain de Lyon. Photo Jack Shainman gallery, New York
Nina Chanel Abney, artiste Afro-Américaine née à Chicago, va relooker la façade du Musée d’art contemporain de Lyon. Photo Jack Shainman gallery, New York

C’est Stephen Powers qui a réalisé le visuel de la 15e édition de la Biennale d’art contemporain de Lyon. Pendant l’événement, l’artiste new-yorkais va réveiller les façades des usines Fagor de Gerland. Photo Stephen Powers
C’est Stephen Powers qui a réalisé le visuel de la 15e édition de la Biennale d’art contemporain de Lyon. Pendant l’événement, l’artiste new-yorkais va réveiller les façades des usines Fagor de Gerland. Photo Stephen Powers

Isabelle BRIONE, Lyonplus

Charger plus par factodocteur
Charger plus dans Societe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vérifiez également

Hôtels lyonnais ciblés sur Internet: les taxis assument

Au moins deux hôtels lyonnais ont été victimes d’une vague de commentaires péjoratifs sur …