Début Societe L’enterrement en petite pompe de la loi climat scelle l’inaction climatique de la Macronie

L’enterrement en petite pompe de la loi climat scelle l’inaction climatique de la Macronie

3 minutes lues
0

Alors que les vagues de chaleur se multiplient aux quatre coins du monde et que les populations suffoquent, les député·es marcheur·ses et la droite sénatoriale se sont mis d’accord, en catimini au cœur de l’été, sur une version au rabais de loi Climat et Résilience, censée reprendre “sans filtre” les propositions de la Convention Citoyenne pour le Climat.

Présentée comme la grande loi climat de Macron, autoproclamé “Champion de la Terre”, et de son gouvernement, la version initiale était déjà jugée sévèrement par les institutions officielles, les ONG environnementales et les citoyen·nes de la Convention citoyenne pour le Climat.
Cela n’a pas empêché la majorité d’accepter de nombreux reculs portés par la droite sénatoriale. Main dans la main, ils ont sabordé les rares avancées votées par le Sénat, notamment la TVA réduite sur les billets de train ou le simple objectif d’accompagner financièrement l’essor du ferroviaire.

Les citoyen·nes engagé·es dans la CCC peineront à retrouver leurs propositions, alors que nombre d’entre elles ont été portées par le groupe parlementaire la France insoumise. Ni le moratoire sur la 5G ni la taxe de 4% sur les dividendes ni la fermeture des liaisons aériennes s’il y a alternative en moins de 4 heures ni l’augmentation de la taxe sur les engrais azotés ni l’obligation de rénovation thermique globale des bâtiments ni l’interdiction de la publicité pour les produits les plus polluants et pour la malbouffe, etc., etc… n’ont été repris dans cette loi “Climat”.

Cet accord en douce permet au président Macron de clore sa séquence de communication écolo et s’éviter un nouveau débat parlementaire à la rentrée qui aurait permis de faire la démonstration – une fois de plus – de l’inaction climatique du gouvernement. De Champion de la Terre à Cancre du climat, il n’y a que l’épaisseur d’un discours du président : du vent !

Charger plus par factodocteur
Charger plus dans Societe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vérifiez également

Lyon : le superblock, cet îlot « idéal » bientôt expérimenté à la Part-Dieu

Réinventer le fonctionnement de l’îlot urbain en laissant la circulation de transit à l’ex…