Début Societe La France insoumise au soutien de l’arrêté anti-pesticide de Daniel Cueff

La France insoumise au soutien de l’arrêté anti-pesticide de Daniel Cueff

6 minutes lues
0
0
570

Ce lundi matin, au Tribunal administratif de Rennes, la France insoumise s’est déplacée en nombre pour soutenir l’arrêté municipal Daniel Cueff, maire de Langouët, qui était jugé sur le fond. Ce dernier a pris le 18 mai dernier un arrêté municipal interdisant l’utilisation des pesticides de synthèse à moins de 150 m des habitant·es et lieux de travail. Son arrêté a déjà été suspendu par ce même tribunal fin août dernier, suite à la demande de la Préfecture, qui, cette fois, attaque sur le fond du débat et le droit ou non du maire de prendre une telle décision de protection des citoyen·nes… « Ce n’est pas gagné, mais ce n’est pas perdu non plus », a indiqué le premier édile de cette petite commune de 602 habitant·es au nord de Rennes, qui a lu, devant le TA, les consignes de sécurité sur un bidon de pesticides, lesquelles appellent à ne pas se rendre dans les champs aspergés durant… 48 heures. Son avocat a également insisté sur la carence de l’État sur la protection des populations…

Les députés Alexis Corbière et Manuel Bompard ont assisté aux débats dans la salle d’audience, saluant les arguments de la défense. Tous deux ont, ensuite, pris la parole devant les grilles du TA. « Je voudrais une nouvelle fois que nous remercions Daniel Cueff pour son courage. Parce que ce combat, c’est d’abord un homme qui dit non, qui marche devant, qui prend des risques et qui ouvre la voie à un débat public si important. Sans ce courage individuel, il n’y a pas d’action collective. Les propos de l’avocat comme de Daniel Cueff étaient extrêmement forts et convaincants. Et la rapporteure publique a posé le débat de manière assez loyale, ai-je envie de dire : elle a fait le distinguo entre ce qui est légal et ce qui est légitime… Si, dans un pays, ce qui est légitime n’est pas encore légal, c’est que la loi n’est pas bonne ! Il faudra changer la loi, voilà le combat sur lequel il faut s’engager. C’est déjà une victoire de voir que le débat est posé. Nous avons raison, l’histoire est de notre côté », a indiqué Alexis Corbière devant les 300 citoyen·nes venu·es en soutien.

« Ces maires, comme Daniel Cueff, se sont engagé·es dans une démarche d’intérêt général. Je crois qu’on n’a rien à faire ici, ces gens qui lancent l’alerte sur la question des pesticides. Ils n’ont rien à faire devant les tribunaux : on devrait les saluer, les remercier et pas les convoquer devant la justice ! Toute la question qui est posée, c’est celle du modèle agricole qui est le nôtre. Au niveau européen, il y a des discussions sur la PAC à venir. Cette mobilisation citoyenne est importante dans ces discussions sur la PAC… Comment on sort du modèle agricole qui détruit l’environnement, notre santé, qui ne permet pas aux agriculteur·rices de vivre dignement de leur travail ? Pour passer à un modèle agricole paysan respectueux de l’environnement, des êtres humains, de notre santé, du bien-être des animaux ? On continue la mobilisation », a, pour sa part, appuyé Manuel Bompard. Le tribunal administratif a mis en délibéré son jugement et le rendra public dans deux semaines.

Retrouvez les photos du rassemblement

Intervention d'alexis corbière lors du rassemblement à Rennes en soutien de Daniel Clueff
Intervention de Manuel Bompard lors du rassemblement à Rennes en soutien de Daniel Clueff
Les insoumis présents pour soutenir Daniel Clueff à Rennes
Alexis Corbière, Manuel Bompard et Daniel Clueff
La France insoumise au soutien de l’arrêté anti-pesticide de Daniel Cueff
La France insoumise au soutien de l’arrêté anti-pesticide de Daniel Cueff
Charger plus par factodocteur
Charger plus dans Societe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vérifiez également

La comptable de la Ville de Vervins aurait détourné de l’argent public

La comptable de la Ville de Vervins est suspectée de détournement d’argent public. La dire…