Début Societe La face cachée des Terreaux révélée aux curieux

La face cachée des Terreaux révélée aux curieux

2 minutes lues
0

Refaite à neuf ou presque, la place des Terreaux et ses jeux d’eau à nouveau en action restent l’un des sujets préférés des Lyonnais et des historiens. Cet espace public, où se côtoient histoire et modernité, est aujourd’hui encore terre de débat. Certains aimeraient y voir arriver la nature, ne serait-ce que pour apporter un peu de fraîcheur en été. Les écologistes ne sont pas contre.

En attendant, et pour comprendre un peu mieux ce lieu si emblématique, l’association des Promenades architecturales de Lyon (PAL) propose un rendez-vous les 21 et 22 août prochains in situ, pour découvrir « l’histoire urbaine d’une place à l’italienne » ou plus exactement, comme le soulignent les organisateurs, « les facettes architecturales et le patrimoine urbain révélé par l’art contemporain ».

Un art contemporain qui a fait son entrée en 1994, lorsque la municipalité d’alors donne le feu vert à l’artiste Daniel Buren et à l’architecte Christian Drevet pour réaménager entièrement la place des Terreaux. « Les lignes au sol révèlent l’architecture monumentale et baroque de cette place à l’italienne, née de la création de deux palais, l’Hôtel de Ville et le couvent royal des Dames de Saint-Pierre, à l’emplacement d’un fossé défensif médiéval… »

Charger plus par factodocteur
Charger plus dans Societe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vérifiez également

Quand la boîte aux lettres des députés devient le réceptacle des idées racistes : la République tangue dangereusement !

Hier après-midi, 20 août, j’ai pris connaissance avec stupeur du courriel particulièrement…