Début Societe Football : les Débuteuses veulent lutter contre toutes les discriminations

Football : les Débuteuses veulent lutter contre toutes les discriminations

4 minutes lues
0
0
388

Un football militant et anti-discrimination. Ce sont les maîtres mots de la nouvelle équipe de football féminin, les Débuteuses, créée en octobre dernier sur le modèle parisien des Dégommeuses.

Las d’un monde footballistique où elles ne se retrouvaient plus, un groupe de jeunes Lyonnaises a décidé de créer une équipe à leur image : les Débuteuses.

Le nom surprend au premier abord mais il est au centre de la volonté d’intégration de cette nouvelle équipe qui se veut militante, féministe et surtout contre toute forme de discrimination sexiste, raciste, classiste ou homophobe. Avec les Débuteuses, il n’y a pas de différences. « Ici il y a de tout. Il y a des meufs qui n’ont jamais joué, d’autre si, on veut que tout le monde puisse venir » évoque Julie Fraioli, l’une des meneuses de l’équipe. « Le football féminin c’est juste des meufs qui jouent au foot et puis c’est tout », déclare fièrement une joueuse qui rejette la mise en avant de la féminité dans le football féminin.

À GERLAND MAIS PAS POUR LONGTEMPS

Inscrite dans aucun championnat, les Débuteuses sont une vingtaine à se réunir tous les mardis à la plaine des sports de Gerland. Elles participent cependant à des tournois comme Equal sport ou le tournoi solidaire de la Croix-Rousse.

C’est dans l’équipe universitaire de Lyon 2 que les premières joueuses se sont rencontrées. Mais aujourd’hui, l’équipe s’ouvre aux joueuses de tous les horizons et tous les âges. Même si la moyenne reste d’environ 25 ans, l’équipe tient à maintenir des entraînements le soir pour permettre aux actives de venir jouer après le travail. Si l’intégration est reine, l’entraide l’est aussi. Les joueuses se prêtent crampons, maillots et équipement pour permettre à toutes de jouer.

L’association doit cependant faire face à un souci de taille. Elles s’entraînaient jusqu’alors sur le terrain stabilisé de la plaine des sports de Gerland qui leur est attribué gratuitement jusqu’à fin juin. Sauf que des travaux sont prévus et les Débuteuses se retrouvent sans terrain. Mais l’équipe démarche actuellement les mairies pour obtenir un terrain. Elles sensibilisent également à leur cause sur Facebook avec une page « Les Débuteuses » et le hashtag #MonDaybuteuse pour attirer les adeptes de ballon rond.

De notre correspondant Lionel BROSSARD

Photo – Lyonplus

Charger plus par factodocteur
Charger plus dans Societe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vérifiez également

Canicule : le rafraîchissement arrive enfin, sauf dans l’est et le sud

En France, quand le record absolu a été battu vendredi, avec 45,9°C pour le sud, la tempér…