Début Societe Des « Gilets jaunes libres » reçus par Edouard Philippe vendredi soir

Des « Gilets jaunes libres » reçus par Edouard Philippe vendredi soir

2 minutes lues
0
0
74

Edouard Philippe va recevoir une délégation de « Gilets jaunes libres » vendredi soir à Matignon.

Le Premier ministre Edouard Philippe va recevoir vendredi à 20h30 une délégation de six « Gilets jaunes libres », à la veille de l’acte IV du mouvement de protestation, a annoncé Matignon. La délégation du collectif, qui a appelé les Gilets jaunes à renoncer à manifester samedi à Paris, sera notamment composée de Benjamin Cauchy, de Jacline Mouraud et de Cédric Guémy, a précisé Benjamin Cauchy à l’AFP. Dimanche dernier, ils avaient affirmé dans une tribune publiée dans le JDD vouloir « être les porte-parole d’une colère constructive » et « tendre la main au gouvernement ».

Une première rencontre annulée mardi

Jeudi, les « Gilets jaunes libres » avaient demandé à être reçus vendredi par Emmanuel Macron, pour « calmer » la France qui se trouve « au bord de l’insurrection et de la guerre civile », selon Benjamin Cauchy. Mais vendredi, l’Elysée a opposé une fin de non-recevoir à leur demande. « Matignon a proposé de les voir à deux reprises. Ils n’ont pas répondu à cette main tendue. Mais Matignon reste disposé à les rencontrer », indiquait la présidence.

Invité à Matignon mardi, le collectif, qui veut « être le porte-parole d’une colère constructive », avait renoncé à s’y rendre après avoir reçu, selon ses responsables, des menaces anonymes de Gilets jaunes. Ils seront finalement reçus vendredi soir par le Premier ministre, qui a tenu une réunion préparatoire avec plusieurs ministres à Matignon dans l’après-midi.

Charger plus par factodocteur
Charger plus dans Societe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vérifiez également

Carlos Ghosn mis en examen : voici ce que la justice japonaise lui reproche

Trois semaines après son arrestation surprise à Tokyo, Carlos Ghosn, dont la garde à vue a…