Début Societe Chirurgien-dentiste et ancien dirigeant du SQBB, Alain Cantineau s’est éteint subitement ce vendredi 22 novembre

Chirurgien-dentiste et ancien dirigeant du SQBB, Alain Cantineau s’est éteint subitement ce vendredi 22 novembre

3 minutes lues
0
0
131

Patron d’un important cabinet dentaire de Saint-Quentin, Alain Cantineau a succombé à une attaque cardiaque. Il avait 64 ans.

La rue d’Aumale est orpheline. Alain Cantineau s’y est éteint dans la nuit de jeudi à vendredi 22 novembre. Âgé de 64 ans, il ne se résignait que très progressivement à prendre sa retraite. Chirurgien-dentiste, il exerçait toujours au sein de son cabinet de la rue des États-Généraux, lequel fait face au siège de Saint-Quentin Basket-ball.

Alain Cantineau a longtemps été un des acteurs clés de l’histoire du SQBB, fondé en 1973 par son père, Jean, instituteur puis directeur du centre d’information et d’orientation (CIO) de Saint-Quentin, décédé en 2011. Dans la rue d’Aumale, la maison des Cantineau était constamment agitée du passage des élèves de la famille, qui donnait des cours du soir, mais aussi des joueurs du SQBB, qui y séjournaient, et des dirigeants du club, qui s’y réunissaient.

Joueur de basket dans les années 1970, avec son frère Jean-Paul, Alain avait d’abord œuvré à l’ascension du club sur le terrain, jusqu’à ce que ses études le conduisent vers le doctorat.

Grand ami de Chris Singleton

Une fois installé professionnellement dans sa ville d’origine, il a retrouvé son association, bientôt transformée en SAOS (société anonyme à objet sportif), au sein de laquelle il assurera les fonctions de manager général, mais aussi de membre du directoire. « Il a énormément travaillé pour le club, et ce malgré son activité professionnelle », salue Robert Ducamp, président du SQBB de 1993 à 2008.

Il fut ainsi le grand ami de Chris Singleton, l’entraîneur emblématique du club lors de son passage au plus haut niveau du basket français (1988-1992).

En plus de Marie-Pierre, son épouse, Alain Cantineau laisse deux enfants et cinq petits-enfants, à qui L’Aisne nouvelle présente ses plus sincères condoléances. Ses obsèques seront célébrées le jeudi 28 novembre à 10 h 30 en la basilique de Saint-Quentin.

Charger plus par factodocteur
Charger plus dans Societe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vérifiez également

ADP : le million est atteint, vite, un référendum !

Grâce à la mobilisation des militants politiques, associatif et syndicaux, la procédure de…