Début Economie Wauquiez fait un lien entre l’ouverture de la PMA et « l’eugénisme » du régime nazi

Wauquiez fait un lien entre l’ouverture de la PMA et « l’eugénisme » du régime nazi

5 minutes lues
0
0
104

Devant le mouvement conservateur Sens commun, le président du parti Les Républicains Laurent Wauquiez a redit dimanche son opposition à l’extension de la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes. En déclarant que cela ne serait que le début d’un « engrenage » menant à « l’eugénisme », comme cela avait été fait sous le « nazisme ».

Après avoir participé à la journée des gilets jaunes, samedi, Laurent Wauquiez a retrouvé dimanche les troupes de Sens commun, le courant conservateur de son parti, Les Républicains. A Asnière-sur-Seine (Hauts-de-Seine), le patron de la droite a redit son opposition à l’ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes, comme cela est envisagé par le gouvernement. Mais cette fois, l’élu a été jusqu’à faire référence au régime nazi. Car selon lui, cette réforme de la PMA serait le début d’un engrenage qui « mènera nécessairement » à la reconnaissance gestation pour autrui (GPA) – auquel est opposé l’exécutif.

EXCLUSIF. PMA : ce que prépare le gouvernement

« Oui, c’est un engrenage. Et cet engrenage mènera nécessairement à la marchandisation des gamètes », a ensuite affirmé le président des Républicains. « Tout ceci a un nom, c’est l’eugénisme ; tout ceci a été fait par un régime, c’est le nazisme », a poursuivi le leader de l’opposition de droite. « Et on considère que tout ceci est sans merci et n’a aucune conséquence? », a-t-il encore interrogé, en appelant à « défendre le mode naturel de reproduction, de filiation, de transmission ».

Pour la présidente de Sens commun, Wauquiez « va dans le bon sens »
« Au-delà des souffrances, des demandes, des attentes de couple, il y a aussi ce que nous voulons pour l’avenir de notre pays », a fait valoir Laurent Wauquiez, en estimant que « l’enfant n’est pas un droit, l’enfant, c’est un devoir ». La procréation médicalement assistée par don de gamètes anonyme est aujourd’hui autorisée en France pour les seuls couples de sexes différents infertiles ou risquant de transmettre une maladie à l’enfant. Un projet de loi, qui doit être présenté par le gouvernement au premier semestre 2019, prévoit de l’ouvrir aux couples de femmes, ainsi qu’aux célibataires.

Le discours de Laurent Wauquiez avait valeur de test chez Sens commun. Fer de lance de l’opposition au mariage pour tous puis fidèle soutien de François Fillon durant la campagne présidentielle, le mouvement se veut désormais un aiguillon conservateur chez LR. « Je suis pragmatique, j’écoute les discours et je regarde les actes de Laurent Wauquiez : pour l’instant, ça va dans le bon sens », s’est réjouie dimanche la présidente du mouvement, Laurence Trochu, qui avait réuni environ 500 personnes dans la banlieue parisienne pour des débats et tables rondes. Le mouvement revendique 9.000 sympathisants.

Charger plus par factodocteur
Charger plus dans Economie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vérifiez également

Affaire Benalla : au Sénat, nouveau moment de vérité pour l’exécutif et l’ex-collaborateur de Macron

La commission d’enquête du Sénat sur l’affaire Benalla va auditionner mercredi…