Début Economie Succès du week-end de lancement de la campagne régionale des insoumis·es en Normandie !

Succès du week-end de lancement de la campagne régionale des insoumis·es en Normandie !

6 minutes lues
0

Ce week-end, les insoumis·es de Normandie ont lancé leur campagne pour les élections régionales dans les 5 départements que compte la région (Calvados, Eure, Manche, Orne et Seine-Maritime). Plus d’une trentaine d’actions ont été menées sur l’ensemble du territoire régional : distribution sur les marchés et dans les boîtes-aux-lettres du premier tract de campagne, opération de collages d’affiches, participation à des manifestations écologiques, féministes ou en soutien au monde de la culture…

Une mobilisation militante importante

Le but est de faire connaître à la population les 10 priorités de La France insoumise pour les élections régionales en Normandie. Ces priorités ont été listées à partir de 3 sources : la boîte à outils programmatique nationale travaillée par l’espace du programme, les propositions des insoumis·es lors des assemblées cantonales de l’automne dernier et le vote des insoumis·es Normand·es sur les priorités programmatiques lors de l’assemblée régionale du 6 février dernier.

Plusieurs retours très positifs ont été remontés par l’ensemble des groupes d’actions mobilisés sur le terrain, les discussions mêlant souvent les enjeux régionaux, départementaux et présidentiels de 2022. Ces actions ont permis également de diffuser le deuxième cahier de l’Avenir en commun consacré à la planification écologiqueNos chef·fe·s de file en Normandie, Emma Salley et Maxime Da Silva, ont profité de la présence d’Eric Piolle à Rouen pour lui offrir ce deuxième Cahier programmatique qui détaille le programme écologique présidentiel soutenu par Jean-Luc Mélenchon en 2022.

Nos 10 priorités programmatiques en Normandie

Dans les semaines qui suivent, d’autres actions seront organisées par les insoumis·es en Normandie pour faire connaître nos priorités programmatiques et pour apporter notre soutien aux luttes écologiques et sociales en cours. Nous vous proposons de revenir sur notre 1er tract en listant, ci-dessous, les 10 priorités programmatiques portées par La France insoumise en Normandie :

  1. Rendre l’éducation vraiment gratuite ! Fournitures et transport accessibles pour toutes et tous afin d’étudier dans de bonnes conditions. Œuvrer au déconfinement de la culture et soutenir les acteurs et les professionnels du secteur.
  2. Imposer des contreparties sociales et environnementales aux aides accordées aux entreprises. Pas un euro pour les pollueurs et licencieurs.
  3. Par la planification écologique, rentrer au capital des entreprises essentielles à la bifurcation écologique et soutenir les coopératives.
  4. Défendre et renforcer le secteur de la santé, développer les formations sanitaires et sociales (infirmières, aides-soignantes…).
  5. Généraliser et promouvoir des menus issus d’une agriculture biologique, paysanne et locale dans les cantines scolaires.
  6. Construire et rénover les logements sociaux avec de nouvelles normes écologiques innovantes sur les matériaux et l’énergie utilisés.
  7. Instaurer la règle verte dans toutes les politiques publiques : ne pas prélever davantage que ce que la nature peut donner.
  8. Renforcer les transports publics, assurer la gratuité immédiate pour les moins de 18 ans et mettre en place une tarification sociale.
  9. Mettre en place un Référendum d’Initiative Citoyenne sur notre région et une évaluation citoyenne du respect des engagements pris par les élus.
  10. Mettre fin à l’austérité budgétaire vis-à-vis des associations et de l’école publique.
Charger plus par factodocteur
Charger plus dans Economie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vérifiez également

Lire : « La fabrique des épidémies »

Depuis 14 mois, le Covid se dispute les unes de la presse et inspire les éditocrates. Rien…