Début Economie Les contacts entre la Confédération et Lonza sous la loupe des parlementaires

Les contacts entre la Confédération et Lonza sous la loupe des parlementaires

3 minutes lues
0

Une enquête continue d’être menée pour savoir comment les autorités fédérales ont négocié avec l’entreprise Lonza et si elles auraient pu faire mieux pour l’approvisionnement du vaccin Moderna en Suisse.

Lors de sa séance de mardi, la commission de gestion du Conseil national a décidé à l’unanimité d’examiner la question des contacts ayant eu lieu au printemps 2020 entre les autorités fédérales et l’entreprise Lonza concernant le financement par la Confédération d’une partie de la production de vaccins de Moderna sur le site de Viège (VS). La commission souhaite en premier lieu établir les faits pertinents et s’informer sur les réflexions stratégiques menées à l’époque à ce sujet par le Département fédéral de l’intérieur (DFI) et l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).

Dans ce cadre, elle examinera aussi la question de savoir si la Suisse aurait pu par ce biais faciliter l’accès du pays au vaccin de Moderna. La commission de gestion a désormais chargé une sous-commission de procéder aux investigations en la matière. Celle-ci prendra connaissance des documents pertinents et mènera, lors de ses prochaines séances, des auditions avec différents acteurs du dossier.

Dans ce cadre, la sous-commission se réserve également la possibilité de s’informer concernant d’autres questions de gestion en lien avec la stratégie de vaccination, notamment le cas du site «mesvaccins.ch». La commission de gestion du Conseil national précise qu’elle informera de nouveau le public «après aboutissement de ses travaux».

En leur fonction d’organe de haute surveillance parlementaire, les Commissions de gestion des Chambres fédérales (CdG) ont lancé, en mai 2020, une inspection portant sur la gestion de la pandémie de Covid-19 par les autorités fédérales.

Charger plus par factodocteur
Charger plus dans Economie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vérifiez également

Kenes Rakishev partage ses idées sur l’avenir compliqué de la cybersécurité

Les systèmes informatiques devenant extrêmement complexes, la tâche de les protéger contre…