Début Economie Gilets jaunes : voici pourquoi la manifestation à Paris samedi pourrait mal se passer

Gilets jaunes : voici pourquoi la manifestation à Paris samedi pourrait mal se passer

9 minutes lues
0
0
106

Des Gilets jaunes prévoient une nouvelle manifestation samedi sur les Champs-Elysées, à Paris. L’avenue est pourtant traditionnellement interdite aux manifestations politiques.

Bis repetita. L’un des porte-parole des Gilets jaunes Eric Drouet a de nouveau appelé à une manifestation sur les Champs-Elysées samedi à Paris. « Il y aura le rendez-vous, comme samedi dernier, aux Champs-Elysées. Le souhait de tous les Gilets jaunes c’est de continuer chaque samedi comme ça, aux Champs-Elysées », a-t-il ainsi expliqué mardi soir à la sortie de son rendez-vous avec le ministre de la Transition écologique François de Rugy. Des appels sur les réseaux sociaux avaient déjà été lancés en ce sens depuis dimanche. Sur la page Facebook de l’événement, 30.000 citoyens se sont dit prêts à participer et 126.000 personnes se disent intéressées. Le chiffre est, pour le moment, moins important que la semaine dernière au matin même de la mobilisation.

Le rassemblement – non autorisé – des Gilets jaunes samedi 24 novembre sur les Champs-Elysées avait donné lieu à une série de violences et dégradations. Jets de projectiles, feux de barricades : des manifestants s’étaient durement opposés aux forces de l’ordre. Ceux-ci avaient répliqué par des tirs de gaz lacrymogène et des lances à eau. Bilan: 31 blessés, dont sept du côté forces de l’ordre, et 103 personnes interpellées, dont 101 placées en garde à vue.

Un dilemme pour les autorités
Samedi, les autorités risquent donc d’être confrontées à la même difficulté sécuritaire : la présence – en nombre et sans autorisation – de manifestants sur la célèbre avenue du 8e arrondissement de Paris. Il est en effet exclu que les Gilets jaunes soient autorisés à se rassembler sur les Champs-Elysées. Et ce pour deux raisons principales. D’une part, c’est un lieu sensible de la capitale. L’Elysée, le ministère de l’Intérieur et plusieurs ambassades se trouvent à proximité. D’autre part, c’est un endroit qui compte beaucoup de commerces et qui est prisé des touristes.

« Depuis 1934 jamais une manifestation, autre que des manifestations festives, ont été organisées sur ce site* », a expliqué samedi dernier le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner, dans une allusion à une manifestation du 6 février de cette année-là, soutenue par des ligues d’extrême droite, qui avait viré au bain de sang avec les forces de l’ordre. « Mes prédécesseurs, les responsables, savaient tous qu’organiser une manifestation sur ce lieu était problématique ».

La préfecture de police risque donc de faire face à un dilemme :

Soit elle laisse, comme la semaine dernière, l’avenue des Champs Elysées accessible et elle risque de se retrouver face aux mêmes scènes de confrontation entre la police et les Gilets Jaunes.
Soit elle décide de fermer les stations de métro et les rues permettant l’accès aux Champs-Elysées et à ce moment-là, ce sont les commerces des Champs-Elysées qui risquent de subir une forte chute de revenus à 3 semaines de Noël. Cette solution ne garantit pas, de plus, de contenir les Gilets jaunes à un autre endroit de la capitale.
« Nous aurions pu interdire complètement les Champs-Élysées et fermer Paris mais nous n’avons fait pas ce choix-là. Nous avons appelé à la responsabilité de chacun », avait commenté samedi Christophe Castaner. Un choix différent pourrait être fait cette fois-ci, croit savoir un journaliste de Marianne. Une source proche du dossier a confirmé jeudi que les autorités envisagent de fermer complètement le secteur et donc de prendre un arrêté pour interdire toute manifestation sur les Champs-Elysées.

Laurent Valdiguié

@Valdiguie
Question du jour pour le préfet de police : Faut-il interdire l’intégralité des Champs-Elysées samedi ? « Vraisemblablement oui », admet une source gouvernementale à @MarianneleMag

7
10:38 – 28 nov. 2018
Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité
Voir les autres Tweets de Laurent Valdiguié
Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité
Une manifestation de la CGT aura également lieu samedi
Pour compliquer encore la situation, une manifestation de la CGT doit également avoir lieu samedi 1er décembre à Paris. Interrogé sur une fusion possible des cortèges, le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez a rappelé que la manifestation de la CGT ne serait « pas aux Champs-Élysées », là où les « gilets jaunes » sont appelés à se rendre, comme samedi dernier. « Pour l’instant, il n’y a pas de contact parce que, pour l’instant, en terme de coordination, vous savez très bien sur les Gilets jaunes, la coordination est compliquée », a-t-il noté.

*Il oublie de mentionner la manifestation en soutien au général de Gaulle du 30 mai 1968 qui avait eu lieu sur les Champs Elysées.

Charger plus par factodocteur
Charger plus dans Economie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vérifiez également

Carlos Ghosn mis en examen : voici ce que la justice japonaise lui reproche

Trois semaines après son arrestation surprise à Tokyo, Carlos Ghosn, dont la garde à vue a…