Début Economie Coronavirus : « 21 départements en zone rouge…le virus progresse » : les déclarations de Jean Castex

Coronavirus : « 21 départements en zone rouge…le virus progresse » : les déclarations de Jean Castex

2 minutes lues
0
Jean Castex s'est exprimé ce jeudi face à la presse. © Crédit photo : CHRISTOPHE ARCHAMBAULT AFP or licensors

Ce jeudi à 10h30, une conférence de presse du Premier ministre Jean Castex était organisée avec les ministres de la Santé, Olivier Véran, et de l’Education, Jean-Michel Blanquer. L’épidémie de Covid-19 a été abordée, quelques jours avant la rentrée des classes.

Le Premier ministre Jean Castex tenait ce jeudi matin à 10h30, depuis l’hôtel de Matignon, une conférence de presse à propos de la reprise de l’épidémie de Covid-19, à quelques jours de la rentrée des classes. Le chef du gouvernement était entouré des ministres de la Santé, Olivier Véran, et de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer.

21 départements dont la Gironde, en zone circulation active du virus

Le Premier ministre a démarré sa conférence par un point sur la situation en France : « Nous sommes dans une phase incontestable de recrudescence de l’épidémie. Le virus gagne du terrain. Nous sommes aujourd’hui à plus de 3 000 nouveaux cas par jour, des chiffres à interpréter avec prudence car nous testons beaucoup plus de monde », a-t-il fait savoir.

Certains départements sont plus touchés que d’autres : 21 sont aujourd’hui placés en zone circulation active du virus, dont la Gironde. Il faut donc continuer « à intervenir massivement », selon le Premier ministre. « La croissance de l’épidémie peut être exponentielle si on ne réagit pas rapidement ».

Charger plus par factodocteur
Charger plus dans Economie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vérifiez également

AMFiS 2020 : un dispositif sanitaire complet et validé par la préfecture de la Drôme

La tenue de réunions politiques dans l’été soulève de légitimes questions de sécurité sani…