Début Economie Bure : L’association de malfaiteurs est tombée

Bure : L’association de malfaiteurs est tombée

2 minutes lues
0

Après 4 ans d’enquête, plus de 16 années d’écoutes cumulées, plus de 85 000 conversations interceptées, 29 personnes et lieux mis sur écoute, pour un coût de plus d’un million d’euros, le verdict est tombé ce mardi 21 septembre 2021 pour les 7 prévenus s’opposant au projet Cigéo d’enfouissement des déchets nucléaires à Bure.

2 personnes sont condamnées à des peines de prison ferme de 12 et 9 mois, 4 autres ont écopé jusqu’à 9 mois de sursis pour avoir soi-disant organisé et participé à une manifestation le 15 août 2017. Ces peines disproportionnées ne servent qu’à justifier le déploiement de moyens antiterroristes instrumentalisés contre les militants anti-CIGEO. Preuve de cet acharnement policier et judiciaire, tous les prévenus ont été relaxés pour l’accusation d’associations de malfaiteurs.

Ce verdict témoigne de la démesure de l’acharnement judiciaire que les opposants au projet Cigéo ont subi tout au long de ces années !

Le groupe parlementaire LFI dénonce fermement la criminalisation des militants écologistes qui s’est intensifiée depuis l’élection d’Emmanuel Macron. Les députés de la France insoumise continueront à s’opposer au projet d’enfouissement des déchets nucléaires, à Bure et partout ailleurs !

Charger plus par factodocteur
Charger plus dans Economie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vérifiez également

SAM : le gouvernement trahit les intérêts économiques de la Nation

Le rassemblement de mercredi 1er décembre à 11h30 devant la SAM doit marquer la solidarité…